Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de OAO DZ
  • Le blog de OAO  DZ
  • : Un Blog consacré à l'Humeur du moment...
  • Contact

Recherche

18 janvier 2014 6 18 /01 /janvier /2014 13:46

Suite au sondage réalisé par l’agence de presse algérienne, APS, portant sur les résultats sportifs de l’année 2013, la joueuse de tennis Inès Ibbou a été élue Meilleure espoir du sport féminin. 32 organes de presse ont répondu au questionnaire de l’APS. On dit souvent qu’un bonheur n’arrive jamais seul. Cet adage s’est donc vérifié une nouvelle fois. Inès a fêté son 15e anniversaire le 5 janvier. Quelques jours après, elle apprend, avec une grande joie, que tous les gros efforts consentis, ces dernières années, n’ont pas été vains. Et comme toute peine mérite «salaire», Inès se voit attribuer un trophée que Lamine Ouahab avait lui aussi obtenu en son temps. Dans les deux cas, le choix du récipiendaire était parfaitement justifié. Lamine, quoi que l’on puisse maintenant penser de sa décision d’opter pour la nationalité marocaine, avait largement répondu aux attentes en offrant à son pays d’origine de nombreux titres internationaux. C’est tout le mal qu’on souhaite à Inès Ibbou. Cette jeune joueuse de talent, dont son père a lui aussi joué au tennis, a commencé à pratiquer cette discipline à l’âge de 6 ans dans un club qui est toujours le sien : le Azur Tennis Club de Zéralda. C’est donc, contrairement à ce que certains ont tenté de faire croire, un «produit» bien de chez nous, auquel on peut faire confiance, et c’est tout à fait légitime. Le ministère de la Jeunesse et des Sports l’a d’ailleurs parfaitement compris en prenant, dernièrement, la décision d’octroyer une bourse de formation à ce talent naissant qui peut aller loin, avec le soutien actif de toutes les parties concernées. En simple, Inès Ibbou est actuellement 828e au classement mondial hebdomadaire de la Women’s Tennis Association (WTA). En double, elle figure à la 970e position. Ces classements sont valables pour la semaine allant du 13 au 19 janvier. C’est le 23 septembre de l’année écoulée que notre jeune joueuse, encore minime, a accédé au classement mondial à la 938e place. Cette entrée en fanfare dans le «ranking» mondial était la conséquence directe de sa première victoire en finale d’un tournoi du circuit international féminin appelé ITF Circuit Events.Inès a réalisé ce bel exploit en remportant la première des deux épreuves organisées par la Fédération algérienne de tennis (FAT) sur les courts en terre battue du TC Mansourah, un club affilié à la Ligue de Tlemcen. Un succès qui lui avait permis de marquer 12 points, soit deux de plus que le minimum requis. Nous écrivions alors, dans ces mêmes colonnes, qu’«Inès vient de mettre le pied sur la première marche du classement mondial. Il appartient maintenant à tous ceux qui en ont le pouvoir de l’aider, sans brûler les étapes, à franchir les suivantes, dans la sérénité, pour monter le plus haut possible dans la hiérarchie de la WTA. Le challenge est immense, mais pas insurmontable aux âmes bien nées.» La conclusion est la même aujourd’hui aussi.

Partager cet article

Repost 0

commentaires