Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de OAO DZ
  • Le blog de OAO  DZ
  • : Un Blog consacré à l'Humeur du moment...
  • Contact

Recherche

23 mai 2013 4 23 /05 /mai /2013 22:06

Après l’Open d’Australie en janvier dernier, place à la seconde levée du Grand Chelem, Roland-Garros (26 mai-09 juin). C’est encore une belle quinzaine qui s’annonce Porte d’Auteuil avec, pratiquement, tous les meilleurs joueurs et joueuses du monde sur la ligne départ. Pratiquement, du fait que des ténors du Top 10, le Britannique Andy Murray, martyrisé par son dos depuis le dernier Masters de Rome, et l’Argentin Juan Martin Del Potro, handicapé par des problèmes respiratoires, ont été obligés de déclarer forfait. Deux absences, presque anecdotiques, du moment que le boss du circuit mondial, l’Espagnol Rafael Nadal, sera présent et même bien présent en qualité de grandissime favori du tournoi. Le matador de Manacor fait, effectivement, peur à tout le monde. Contraint de se retirer sous sa tente pour soigner des genoux récalcitrants, Nadal est revenu sur le circuit, six mois après, avec un appétit encore plus féroce qu’auparavant. Sa soif de vaincre n’a été contrariée que par sa bête noire de 2011, le Serbe Novak Djokovic, beau vainqueur du Masters 1000 de Monte-Carlo, il y a trois semaines. Mais l’orgueilleux hidalgo a vite fait de relever la tête. L’ancien N1 mondial, le Suisse Roger Federer, l’a constaté à ses dépens en finale du Masters de Rome il y a 8 jours, balayé qu’il y fut, en deux petits sets, 6-1, 6-3, par un Nadal impérial. Le rendez-vous habituel de ces dernières saisons, Federer-Nadal, toujours attendu avec une certaine délectation par tous les publics du monde, est, indiscutablement, remplacé désormais par ce nouveau choc impitoyable : Djokovic- Nadal. C’est la finale, et pas une autre, que tous les spectateurs du central Philippe-Chatrier, « exigent ». Et c’est, d’ailleurs, la finale qui se dessine à l’horizon. En attendant le tirage au sort qui aura lieu aujourd’hui au musée du tennis de Roland-Garros. Un tirage au sort qui nous donnera une meilleure idée de ce qui attend les deux favoris avant leurs retrouvailles annoncées du 9 juin prochain. Une revanche de la finale de l’an dernier, exceptionnellement jouée un lundi, pour cause de mauvais temps. Rafael Nadal s’était imposée pour la septième fois à Paris. C’est le record de l’épreuve. Comme ce joueur est insatiable, il veut maintenant un huitième titre. Mais que fait-on des autres vedettes qui seront de la partie, dont le Tchèque Tomas Berdych, l’Espagnol David Ferrer, ou encore le « régional » de l’étape, le Français Jo-Wilfried Tsonga ? Pas beaucoup de cas : nous ne voyons aucun d’entre-eux, ni même une éventuelle génération spontanée, en mesure d’entraver le cours du destin. Au fait, combien gagne le vainqueur de Roland-Garros, simple messieurs et simple dames ? 1.500.000 euros !

Partager cet article

Repost 0

commentaires