Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de OAO DZ
  • Le blog de OAO  DZ
  • : Un Blog consacré à l'Humeur du moment...
  • Contact

Recherche

12 juin 2013 3 12 /06 /juin /2013 18:47

Bien que vainqueur à Roland-Garros, Nadal perd une place au classement de l'ATP!

Le classement mondial est ainsi fait qu’il étonnera toujours ceux qui n’en connaissent pas les arcanes. Classé N4 à la veille de Roland-Garros, vainqueur du tournoi deux semaines plus tard, l’Espagnol Rafael Nadal se retrouve N5 dans le classement publié le 10 juin 2013 par l’ATP !

Dégringoler d’une place au classement mondial alors que l’on vient de gagner la seconde levée du mythique Grand Chelem a, effectivement, de quoi surprendre fortement tous ceux qui n’y connaissent rien à la règle du jeu introduite dans ce sport par l’Association des Tennismen Professionnels (ATP) il y a quelques années. La technique du classement peut paraître ésotérique au commun des mortels mais pas aux joueurs. En effet, ces derniers, en s’engageant de manière professionnelle dans le circuit mondial, ne sont pas pris au dépourvu par le « ranking ». Ils en connaissement à fond la procédure. Nadal le premier. Le classement de l’ATP est établi sur la base des résultats réalisés par le joueur durant les douze derniers mois. Vainqueur de Roland-Garros l’an dernier, l’Espagnol avait, cette année, les 2000 points, marqués alors, à défendre. C’est ce qu’il a fait en remportant de très belle manière son huitième titre à Paris. C’est le seul joueur de toute l’histoire du tennis à avoir gagné le même tournoi du Grand Chelem à huit reprises. En s’imposant le 09 juin dernier, face à son compatriote, David Ferrer, la star espagnole a gardé les 2000 points acquis l’an dernier sans en ajouter un seul à son capital. La règle est dure, mais c’est la règle ! Par contre, finaliste en 2012, demi-finaliste cette année, le Serbe Novak Djokovic, N1 mondial, a perdu des plumes mais sans pour autant lâcher son trône, et ce, du fait de l’avance qui était la sienne sur les autres joueurs avant le tournoi.  Une avance qui pourrait fondre au soleil, toutefois,  dans les prochaines semaines où les données ne seront plus les mêmes pour Djokovic et Nadal. Ce dernier, pour cause de blessures aux genoux qui avaient nécessité près de six mois d’arrêt, n’a plus de points à défendre. Ce qui n’est pas le cas du Serbe. La troisième levée du Grand Chelem, la prestigieuse quinzaine de Wimbledon, du 24 juin au 7 juillet, s’annonce presque décisive pour les deux joueurs qui dominent la compétition. A moins que le Suisse Roger Federer, qui est dans son élément à Londres, ne décide de brouiller les cartes une dernière fois. Avant de quitter la scène à 31 ans, avec un palmarès exceptionnel, pour céder la place au nouveau choc des titans, dont on a eu un aperçu la semaine dernière à Roland-Garros ?

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires