Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de OAO DZ
  • Le blog de OAO  DZ
  • : Un Blog consacré à l'Humeur du moment...
  • Contact

Recherche

11 juin 2010 5 11 /06 /juin /2010 17:29

Après ce qui s’est passé sur le central « Philippe-Chatrier », il n’y a plus de doute possible. En battant Robin Soderling, N7 mondial, Rafael Nadal a montré qu’il est le plus fort au monde sur terre battue.

Son extraordinaire maîtrise sur cette surface de jeu ne peut désormais être sujette à contestation. C’est bien le meilleur joueur du monde sur terre battue que nous avons vu évoluer pendant deux semaines. Nous l’avons « décortiqué » durant les sept rendez-vous successifs de sa formidable « reconquista ». Si un quelconque doute pouvait encore effleurer l’esprit, surtout chez les gens tortueux toujours prompts à rechercher seulement les aspects négatifs, ce doute a été balayé. Pas une fois mais à 21 reprises puisque Nadal n’a concédé aucune manche. Même pas à Robin Soderling, le seul joueur au monde à l’avoir battu à Roland-Garros. Mais c’était l’an dernier, une éternité. Dimanche 06 juin 2010 , le Suédois n’avait pas les moyens de contester un tant soi peu le superbe one man show de Nadal. Vigilant sur tous les échanges, parfaitement maître de son art, pleinement conscient qu’il ne fallait laisser aucune once d’espoir à son rival, le matador de Manacor fit tout ce qu’il fallait pour achever la bête blessée. La foule, subjuguée par autant de talent éclatant, se leva pour faire une standing ovation méritée et offrir les deux oreilles à l’artiste au sommet de son art. Nadal est revenu à son meilleur niveau et on ne voit personne, actuellement, en mesure de le tutoyer.  Le nouveau N1 mondial, qui prend la suite de l’autre non moins prestigieux champion qu’est toujours Roger Federer, est appelé à régner des années encore sur son royaume où il n’y a plus aucune opposition. Celui qui pourrait l’inquiéter n’est pas né encore. Le jour viendra forcément où un autre Nadal, un autre Federer, arrivera à son tour sur terre. Mais pas dans l’immédiat.  Nadal a fêté ses 24 ans mercredi dernier, Federer a 28 ans. La route de ces deux merveilleux joueurs n’a pas fini de se croiser.

Il écrit l’histoire

Roland-Garros est terminé, Wimbledon pointe à l’horizon. Après la terre battue, le gazon. Autant dire une autre saison qui commence sur une autre planète après le fol exploit de Nadal vainqueur à Monte-Carlo, Rome, Madrid et Roland-Garros.  Une sorte de Grand Chelem sur terre battue absolument époustouflant. Comme on l’a fait pour Federer, il faudra trouver d’autres qualificatifs pour parler des performances de Nadal. Ces deux magnifiques champions font un bien fou au tennis mondial. Comme John McEnroë et Ivan Lendl en leur temps, comme Pete Sampras et Jimmy Connors, comme bien évidemment le fameux Bjorn « Ice » Borg, le seul joueur à avoir gagné 6 fois Roland-Garros. Un record que l’insatiable Rafael Nadal égalera l’an prochain avant de le battre l’année suivante. Pour avoir un cheval, il n’a pas à donner son royaume. C’est lui qui écrit l’histoire. Pour le moment.

Partager cet article

Repost 0

commentaires