Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de OAO DZ
  • Le blog de OAO  DZ
  • : Un Blog consacré à l'Humeur du moment...
  • Contact

Recherche

24 mars 2013 7 24 /03 /mars /2013 13:19

La nouvelle du décès de Mehdi Bouras, 24 ans à peine, survenu jeudi dernier, a fait l’effet d’une bombe dans le monde du tennis algérien. C’est la voix brisée par l’émotion que le Dr Mohamed Bouabdallah, président de la Fédération algérienne de tennis (FAT), nous a appris la triste nouvelle. Sidéré, nous avons mis un certain moment avant de réaliser vraiment ce qu’on venait de nous dire au téléphone. Mehdi, que nous connaissions personnellement, avait pour père, Rachid, un ancien international de la grande période du handball algérien. Le disparu était sur le point d’intégrer la sélection nationale, selon que nous a dit le président de la FAT : « Nous l’avons contacté il y a quelques jours pour lui faire part d’une éventuelle sélection en équipe nationale, et ce, en prévision de la préparation des Jeux méditerranéens qui se dérouleront à Mersin, en Turquie, en juin prochain. Mehdi avait accueilli la nouvelle avec beaucoup de joie. Il a aussitôt confirmé sa présence en nous faisant parvenir un e-mail où il se disait, je reprends ses propres mots « heureux de la possibilité d’une nouvelle relation avec la fédération de mon pays. Je suis en déplacement aux Etats- Unis en ce moment. Je vous enverrai tous les documents aussi tôt que j'en aurai les moyens. Je suis très heureux à l'idée de jouer enfin pour mon pays. »

Dans le classement mondial de la semaine de son décès, Mehdi, né à Alger le 24 septembre 1988, était 986ème en simple et 1321ème en double. Des classements, certes, modestes, mais qui ne reflétaient en rien les qualités techniques du joueur. En effet, le disparu devait d’abord respecter le programme universitaire, qui n’accorde pas de points, avant de songer ensuite au  classement de l’Association des Tennismen Professionnels (ATP). Mehdi avait les moyens de viser haut. Hélas, il n’en a pas eu le temps.

Le site internet de l’Université du Nevada Las Vegas (UNLV) a, aussitôt connue, répercutée la triste information. On y apprend, entre autres, que Mehdi Bouras était « un des plus grands joueurs de l'histoire du tennis masculin de l’Université du Nevada. Il était à Costa Mesa, en Californie, pour participer à un événement international. L’entraîneur de l’UNLV, Owen Hambrook a déclaré dans un communiqué. "Mehdi avait un caractère incroyable. C’était un modèle d’étudiant-athlète, un grand joueur de tennis et un merveilleux ambassadeur pour l’UNLV. Nos plus sincères condoléances vont à sa famille. Il ne sera jamais oublié par tous ceux qui l'ont connu. " Justin Hawkins, un joueur de basket, a tweeté : Mehdi va nous manquer." (Fin de citation)

Partager cet article

Repost 0

commentaires