Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de OAO DZ
  • Le blog de OAO  DZ
  • : Un Blog consacré à l'Humeur du moment...
  • Contact

Recherche

15 mars 2012 4 15 /03 /mars /2012 12:34

Avec le printemps, revient Lamine Ouahab ! Ce joueur, l’un des meilleurs que le tennis algérien ait jamais connu, est en train de faire une sorte de come back après une très stressante saison 2011 qui l’a vu finir l’année à la 778ème place du classement mondial alors qu’il était 254ème douze mois plus tôt. Plus de 500 places de perdues, non pas à cause d’une baisse de niveau technique, mais de blessure récurrente très longue à guérir. Installé au Maroc, où il a épousé une tenniswomen locale,  Ouahab est en train de s’y refaire une santé depuis l’an dernier. La nouvelle star du TC Marrakech prend actuellement part au Morocco Tennis Tour, composé de quatre Challenger ATP (Meknès, Casablanca, Rabat et Marrakech). Dans les deux premiers tournois, Lamine n’a pas pu sortir du tableau des qualifications. Par contre, à Rabat, où il a bénéficié d’une wild-card (invitation) pour le tableau final, le joueur algérien est en train de donner raison aux organisateurs marocains qui lui ont fait confiance. En effet, Ouahab a passé deux tours aux dépens, respectivement, du Slovène Janez Semrajc (7-5, 6-3) et du Roumain Adrian Ungur, tête de série N3, 98ème joueur mondial  (6-1, 6-4). Hier après-midi, en quarts de finale, Lamine Ouahab avait affaire à un dur morceau en la personne du joueur russe, Andrey Kuznetsov, classé 179ème mondial alors que notre représentant est 773ème. Dans ce Challenger de Rabat, Lamine Ouahab n’a aucun point à défendre. Il joue en pleine décontraction avec une  place en quart de finale qui lui rapporte déjà 15 points et la modique somme de 875 euros. Les résultats de notre joueur sont à suivre avec attention. Lamine est en train de se « reconstruire » sur tous les plans. N’oublions pas que le 21 septembre 2009, il avait atteint la 114ème place du classement de l’ATP. Un rang que personne avant lui n’avait occupé. Mais, pour des raisons plus que subjectives, la belle ascension de Lamine avait été contrariée par certains responsables du sport algérien et  beaucoup d'incompréhension du côté fédéral…

Partager cet article

Repost 0

commentaires