Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de OAO DZ
  • Le blog de OAO  DZ
  • : Un Blog consacré à l'Humeur du moment...
  • Contact

Recherche

12 avril 2012 4 12 /04 /avril /2012 18:33

Le meilleur tennisman algérien du moment, Lamine Ouahab serait-il sur le point d’entamer une seconde carrière professionnelle tout aussi prometteuse que la première ? On serait tenté de se poser la question à l’annonce des résultats spectaculaires que ce joueur est en train de réaliser dans un tournoi ATP de haut niveau. Présent à la force du poignet dans le tableau final du Grand Prix Hassan II, organisé  du 09 au 15 avril 2012 à Casablanca (Maroc), Ouahab a entamé sa très belle série par le tableau des qualifications auquel son modeste classement mondial actuel, 752ème, le contraignait. Il bat d’abord, très facilement, le Marocain Omar Erramy, puis obtient sa première performance de taille en éliminant le Français Florent Serra (157ème ATP) et récidive dans le tour décisif aux dépens de l’Autrichien Martin Fischer (214ème). Lamine accède ainsi au tableau final où il ne va  pas se contenter de faire seulement de la figuration. En effet, à l’étonnement général, l’Algérien, devant un public marocain qui l’encourage sur le court central, va marquer les esprits en réalisant le plus bel exploit de sa carrière en prenant le meilleur, de manière sans équivoque, sur le Néerlandais Robin Haase, tête de série N6 du tableau et 51ème mondial ! Le score affiché au tableau montre clairement la suprématie de Lamine dans ce match : 6-3,6-2. La nouvelle est si surprenante qu’elle a fait aussitôt le tour de la planète, internet aidant.

Lamine est, en outre, le seul des quatre Maghrébins en lice (un Tunisien, Malek Jaziri, et deux locaux, Mehdi Ziadi et Yassine Idembarek) qui passe au second tour. A ce niveau du tableau, notre représentant était opposé le 12 avril en fin d’après-midi à l’Espagnol Sergio Guttierrez-Ferrol. Ce denier évolue, pratiquement, dans les mêmes eaux que Lamine, 544ème. On peut penser que celui qui peut le plus, peut forcément le moins. Ce serait aller trop vite en besogne. L’Espagnol a sorti le Portugais Rui Machado, 97ème mondial, pour continuer sa route dans ce Grand Prix classé ATP 250 (le vainqueur final ajoute 250 points à son capital). Par ailleurs, spécialiste de la terre battue, comme la majorité des joueurs de son pays, Guttierrez-Ferrol sera un adversaire à prendre très au sérieux. Avec déjà 20 points en poche, Lamine Ouahab sait qu’il peut porter son capital dans ce tournoi à 45. C’est un stimulant qui peut l’inciter à continuer dans cette voie du renouveau. Pour bien saisir toute l’importance des trois performances de notre joueur à Casablanca, il faut savoir qu’il a soigné durant presque toute l’année 2011 une blessure très délicate. Cet arrêt forcé l’a fait rétrograder de la 254ème place à fin 2010 à la 778ème une année plus tard. Lamine Ouahab se donne deux saisons pour entrer dans le Top 100. Il peut y arriver avec le talent qui est le sien. Un talent que certains lui contestent encore en Algérie pour on ne sait quelles obscures raisons… 

Partager cet article

Repost 0

commentaires