Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de OAO DZ
  • Le blog de OAO  DZ
  • : Un Blog consacré à l'Humeur du moment...
  • Contact

Recherche

20 juillet 2009 1 20 /07 /juillet /2009 18:21
On relèvera qu’il est de plus en plus courant de voir des pongistes chinois changer de nationalité pour défendre les couleurs d’autres nations que la leur dans les grandes compétitions internationales. Il est clair que ce phénomène, qui prend de plus en plus d’ampleur dans cette discipline, et même dans d’autres sports, a certainement des motivations financières qui incitent les concernés à franchir le pas sans hésitation aucune. Mais qu’en est-il alors, dans ces conditions de la formation des futurs champions locaux ? Il y a un risque certain de désaffection pour le tennis de table dans les pays qui acceptent facilement les naturalisations dans le domaine sportif. Il y a un danger en la matière que les instances internationales qui sont en charge de la discipline devraient prendre rapidement en compte avant que la maison ne brûle de partout. Il est encore trop tôt pour savoir ce que deviendront dans le futur ces naturalisés du sport, dans leur pays d’accueil, une fois leur carrière terminée. Sans être forcément un devin, on peut toutefois s’attendre à ce que ce ne soit pas gai du tout pour eux, une fois les lampions de la fête éteints. Des temps difficiles attendent ces champions qui jonglent volontiers ave les drapeaux. Un amour du pays sonnant et trébuchant ne peut aboutir que sur du vide. Et dire qu’il y a, dans ces pays qui pratiquent cette politique sportive d’un autre genre,  des officiels qui doivent bomber fièrement le torse en exhibant les médailles des autres.

Partager cet article

Repost 0

commentaires