Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de OAO DZ
  • Le blog de OAO  DZ
  • : Un Blog consacré à l'Humeur du moment...
  • Contact

Recherche

9 juillet 2009 4 09 /07 /juillet /2009 12:50

Tous les chemins du sport mènent à Rome. S’il y en a bien un qui en est profondément convaincu, c’est bien le champion cycliste, septuple vainqueur du Tour de France, l’Américain Lance Armstrong. Considéré comme un pestiféré il y a quelques mois seulement, y compris par les organisateurs du Tour de France, il est redevenu fréquentable dès qu’il a exprimé son désir de courir une nouvelle fois cette prestigieuse course, la plus belle du monde. Après une période durant laquelle ils ont fait planer le doute, faisant ainsi « marcher » la galerie, les organisateurs ont fini par donner leur feu vert. Et, pour la forme, ils ont juré que Lance Armstrong serait « tout particulièrement surveillé. » Et le bon peuple, candide comme toujours, et docile comme les moutons de Panurge, avale toutes les couleuvres qu’on lui présente. De son côté, Armstrong qui s’en était pris aux spectateurs du Tour il y a quelques années, les trouve tout d’un coup sympathiques…Ils vont, c’est sûr, l’applaudir à tout rompre, sur toutes les belles routes de France et de Navarre. Lui, en fait, n’en a cure. Il ne vise pas une 8e victoire dans le Tour pour se faire plaisir, ou pour la gloire, égocentrique comme il est.

Il est clair désormais, contrairement à ce qu’il avance en public, que Lance Armstrong court pour lui-même, pour ses propres ambitions, et pas pour un autre.

Non, notre Américain redevenu M. Propre, voit plus loin que le nez de tout le monde. Armstrong prépare sa reconversion dans le domaine…politique. Il veut, en effet, enfourcher une autre monture : celle de gouverneur de l’Etat du Texas. Comme la fin justifie les moyens, il ne s’embarrasse pas de scrupules. Vis-à-vis de personne : ni du public, ni de ses propres équipiers dans le Tour. Eux veulent gagner la course et se faire ainsi, c’est normal, du fric. Lui a besoin de l’extraordinaire retentissement d’un 8e succès pour conquérir les électeurs du Texas. Le double jeu de Lance Armstrong est limpide comme de l’eau de roche.  

Partager cet article

Repost 0

commentaires